JA l'approche de l'hiver, il arrive que nous nous sentions frileux, bien qu'étant suffisamment couverts.

Pour se réchauffer, quelques astuces:

- se frotter à l'arrière, la zone des reins, avec le dos des mains (les reins sont à l'abri derrière les basses côtes, de part et d'autre de la colonne vertébrale). En effet, en médecine chinoise, l'énergie "rein" est à son maximum, après avoir commencé à monter en automne. Mais quand cette énergie a du mal à croître, alors nous avons du mal à nous adapter au froid. En frottant la zone des reins, il est possible de les stimuler doucement, et même d'alterner avec de petits tapotements.

- Il est aussi possible de mettre une bouillotte à 40° sur le foie. Cet organe est le plus chaud du corps (il est à 38°), et aime beaucoup la chaleur. En lui apportant de la chaleur, celle-ci se transmet à tout le corps.

- Côté alimentation, il est important de manger des aliments locaux (c'est à dire produits au maximum à 100km), et de saison. En effet, l'énergie que les légumes, les fruits, reçoivent de la terre, du ciel, du vent, du soleil et de la pluie, localement, apportent à nos organismes l'énergie pour traverser la saison à l'endroit où l'on vit. Par exemple, si en hiver nous mangeons souvent des fruits ou des légumes d'été, (comme la tomate, l'orange), ces végétaux nous apportent une énergie "té", qui ne sera pas utilisée puisque qu'alors nous sommes en hiver, et qui perturbera notre organisme. Si cela arrive rarement, nos organismes gèrent. Si de même nous ne consommons pas de fruits et de légumes d'hiver, nous serons alors plus sensibles au froid, et plus susceptibles de développer les petits maux d'hiver.

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/2